« Je mettrai l’orthographe même sous la main du bourreau »

2840529-baudelaire-le-grand-charles

Charles Baudelaire

gautier

Théophile Gautier


« Je mettrai l’orthographe même sous la main du bourreau. »

Cette citation « jusqu’au-boutiste » est de la bouche de Théophile Gautier, poète, romancier et critique d’art français (1811-1872).

Elle fut rapportée par Charles Baudelaire (1821-1867) dans Mon cœur mis à nu, recueil de fragments inachevés, publié à titre posthume en 1887.

 Vers 1850, ces deux illustres poètes se lieront d’amitié.

Baudelaire lui offrira même sa dédicace des Fleurs du mal :

« Au poète impeccable

au parfait magicien ès Lettres françaises

à mon très cher et très vénéré

maître et ami

Théophile Gautier

avec les sentiments

de la plus profonde humilité

je dédie

ces fleurs maladives. »

 

 

 

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *