L’œil du supporter : Reims-Gazélec Ajaccio, l’Ange nous sourit.

Vendredi 9 septembre 2016, 6e journée de la Domino’s Ligue 2.

Stade de Reims (6e à 9 points)  –  Gazélec Football Club Ajaccio (5e à 9 points)

a599Une histoire de réussite et d’ange ! 

Cette semaine l’œil du supporter a le sourire, à l’instar de l’ange le plus célèbre de la cité des sacres…

Inédit à Delaune : une femme arbitre doit départager ces deux équipes au coude à coude. La galanterie n’est pas de mise, seul le respect de son poste compte. Parité, quand tu nous tiens ! Le Stade de Reims engage et les Corses montrent aussitôt leur rage de la possession de balle. Sur une mauvaise passe du milieu rémois, le Gazélec s’offre un premier face à face avec Carasso qui s’envole au-dessus de la barre. Delaune souffle. Au tour du gardien corse de se relâcher. Sur sa relance, Charbonnier intercepte et envoie le cuir délicatement, mais sûrement, dans la cage adverse. 1-0 pour Reims. L’Ange au Sourire s’amuse. Grégory Berthier se distingue par un beau corner rentrant parfaitement dégagé par Elana, le malheureux. Les duels sont engagés et le rythme est plaisant. Contrôlant de la tête, le Corse Cissé bute de nouveau sur notre ange gardien du soir. Le bloc défensif très haut des Rouges et Blancs est vaillant.

Sur une pelouse arrosée, les assauts corses reprennent. Les Rémois courent après le cuir qu’ils n’arrivent plus à dompter. Le Gazélec persiste dans sa domination sans partage, mais ne perce pas les filets de Johann Carrasso, très affûté. Le jeu se ternit de fautes. La voix de ténor du coach stadiste résonne. Le public s’ennuie et s’inquiète. Aucune passe ne passe. Les rares occasions sont gâchées. Mais l’Ange est avec nous. Sur une bonne remise de Turan, Grejohn Kyei se joue de trois défenseurs ajacciens, rien que cela, pour crucifier Elana. L’Ange le consolera. L’image d’un accouchement dans la douleur s’impose à moi. Le Stade l’emporte 2-0 et se propulse ainsi second de ligue 2. Le jeu fut corse et le réalisme champenois. Restons sportifs et offrons un toast au champagne au Gazélec !

Marie-Agnès de Francqueville, écrivain public
www.ecrirensemble.com

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *