Reims-Bordeaux, de l’envie mais un score amer

L’ŒIL DU SUPPORTER

  Samedi 29 septembre 2018

8e journée de Ligue 1 Conforama 2018-2019

Stade de Reims (14e à 8 points) – Girondins de Bordeaux (10e à 10 points)

Deuxième match nul consécutif à domicile pour les Rémois qui ont partagé les points face à Bordeaux samedi (0-0). Comme à l’accoutumée, notre fidèle supportrice et écrivain Marie-Agnès était présente et vous fait le récit de la dernière rencontre des Rouge et Blanc, comme elle l’a vécue depuis les tribunes de Delaune…

Rebondir

De retour à Delaune, les Stadistes auront à cœur de gommer leur défaite parisienne et de repartir du bon pied en marquant des buts. En face, l’opposition ne sera pas des moindres avec un club au palmarès prestigieux en lice pour la Ligue Europa, les Girondins de Bordeaux qui ont enchaîné deux dernières victoires d’affilée. Méfions-nous de leur buteur N°11 aux cinq buts, Kamano, à égalité avec Cavani et Neymar, excusez du peu. Petit clin d’œil au bordelais Nicolas de Préville que Delaune n’aura pas oublié. 

De l’envie

Reims prend les commandes en faisant bien circuler le ballon. L’envie est là ! Dès la troisième minute, les Rouge et Blanc obtiennent coup sur coup deux corners mal négociés. Delaune se chauffe : « Qui ne saute pas n’est pas rémois, allez ! ». Côté champenois, un coup franc mal tiré, des passes imprécises, la finition fait défaut. Suk pique une bonne tête, hélas trop croisée. Les Girondins cadrent leurs tirs, sans danger pour Mendy. Le stade n’échappe pas au rituel des 31 secondes d’applaudissements pour la création de son club en 1931. Souvenirs. Mendy boxe des deux poings un coup franc tendu et dangereux. L’enceinte rémoise siffle la lenteur de l’attaquant danois Cornélius qui écope, à juste titre, d’un carton jaune. Après un sixième corner de notre équipe, c’est l’appel aux vestiaires.

Un score amer

Les supporters chantent pour encourager leur équipe, lorsque Cafaro ajuste un bon tir pour Chavarria qui s’ouvre le but, mais préfère remettre à Suk, trop fort. Non !! Quelle occasion gâchée ! Bordeaux revient à la charge par un bon tir cadré, facilement capté par Mendy. La riposte ne tarde pas sur une frappe de Chavalerin qui fuit malheureusement le cadre. Kamara pousse une accélération de titan, pénètre dans la surface, centre et reprend à bout portant, légèrement au-dessus de la transversale. Quelle malchance ! Kamano amène le danger par une jolie frappe aisément arrêtée par notre portier. Bruno, notre animateur, annonce 13 406 spectateurs à Delaune, olé ! Ojo tire lui-même son coup franc pour la tête de Chavarria, en vain. Les défenses ont œuvré pour un score amer, vierge de buts. Face aux Crocos de Nîmes, les Stadistes devront montrer des crocs plus acérés encore. On y croit !

Marie-Agnès Girault-de Francqueville

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *